BAR CAMP SEOcamp : 2e session le linkbaiting

2e session : le Linkbaiting

link baiting

Le Linkbaiting peut se definir par l’ action d’ ecrire des articles sur des sites Web et des blogs et rapporter ainsi quelques back links vers son Money site.

Pour cette réunion un jeune étudiant nous a stipulé qu’il fallait rester sous la ligne de flottaison et faire attention a ne pas se faire blacklister le site par Google.

Le referencement Black Hat est deconseille et vous risquez de perdre tout votre referencement avec l’ utilisation d’ outils tres puissants a ne pas mettre entre toutes les mains dont SCRAPEBOX, SENUKE, XRUMER, LFE Link Farm Evolution

Moins d’ echanges ont ete partagé car très peu de personnes ont fait du BLACK HAT ou n’ ont voulu en parler.

Nous avons discuté de référencement white hat versus black hat avec de la Rédaction Web

Le Linkbaiting est une technique Black hat consistant a mettre des quantités de liens sur des blogs et autres pointant vers son site avec une ancre do follow.

Le référenceur BLACK HAT nous a stipulé qu’il y avait beaucoup plus de résultats en BLACK HAT, qu’en référencement WHITE HAT.

Les discussions furent sur:

– uspin

– plateforme squidoo nofollow

– outil pour le spinning

– COP plug in wordpress peer to peer

– Fireuploader pour poster des videos

– Bookmarketing linker

– Senuke

– Google PANDA avec le duplicate content et les problèmes pour les vendeurs de livres qui utilisent les m?mes fiches descriptives sauf certains dont Babelio avec un reseau social de livre et Mybooks avec un reseau social de livre et des critiques

– Concours lien vers le site sur un IPAD

– Tweeter pour echange de lien

– Acheter des comptes G+1 qui aiment mon site

– Blast de profils de forums avec XRUMER

– Dynadot registrar

– Il faut faire attention au contenu dupliqué avec du lien

– Faire un site de qualit?

– Blast de 20.000 liens pour 100 euros.

– Plug in WordPress pour récupérer du contenu wp-robot

– Revolusyn pour content spinning

– Pagespeed plugin pour savoir la rapidite

– CDN = Content delivery Network comme AKAMAI

– Faire du contenu entre 200 a 500 mots.

Le concept discuté est de créer une 1ere couche de sites avec du linkbaiting pointant vers le moneysite.

Des sites ont perdus leur référencement à cause du linkbaiting.

L’ agence de communication et de référencement BOITE2.com conseille des techniques de référencement respectant les consignes de Google pour faire durer son référencement dans le temps.

Les notes prises par le rédacteur initial qui a souhaité que je donne mes conclusions à tout le BARCAMP :

Définition :  Truc et astuces pour optimiser son référencement automatiquement et principalement sur la création de contenu.

Le risque : se faire pénaliser/blacklister par Google !

Le bénéfice : Apparaitre a la première position

Quels sont les outils qui fonctionnement ?

Scrapebox : pour rechercher les sites sur lesquels ont peut poster du contenu

PR, vues, liens en follow.

1 technique exposée :

Générer un gros article

Content spinning

Puis poster sur des plateformes genre squidoo

Plugin WordPress :

coopérative de blog avec un plugin

Créer une stratégie de netlinking => Créer un réseau de site

Créer un site principal (money site)

Créer des sites satellites (en nom de domaine, blogs sur sites spécialisés) qui pointent vers le site principal

Refaire des liens depuis un 3eme niveau de sites (digglike, forum, blogs ..)

Faire du black hat sur les sites satellite et jamais sur le site principal

Les outils Black Hat sont utilisés par les white hat pour automatiser les actions avec peu de valeur ajoutée.

Scrapebox

Sick submitter

Group marketing daemon

Fire uploader : pour poster des vidéos

Grosse problématique des sites e-commerce qui ont vrai un problème avec le duplicate content et qui ne souhaitent pas faire de Black Hat

solution : génération de contenu par les internautes (UGC)

Linkbaiting : les utilisateurs postent des liens sur leurs profils (FB, blogs, Twitter ..) vers la fiche produit

Le black Hat fonctionne, il faut mesurer le risque par rapport à sa typologie de client, par exemple proscrit sur une société qui aurait un fort trafic marque.

Autres méthodes

acheter du Google +1 sur fiverr…

acheter des liens.

Linkbaiting

Mettre que les boutons des réseaux principaux

Mettre quelques faux commentaires pour lancer les discussions

Exemple de démarche extrême:

Acheter des blasts de milliers de profils

Les techniques de Linkbaiting sont liées plus à une problématique interne

Hébergement, nom de domaine et adresses IP

Google est registrar et a donc accès à la base des whois donc Attention

Par expérience d’ un participant : pas de problèmes liés aux hébergement sur la même adresse IP

Avant le black hat, il faut d’ abord travailler sa structure et son site principal (pb techniques …)

Rêgle : rester sous le radar.

Le page Rank est moins important qu’ avant, à cause de la multiplication des critères et est plus utilisé pour le crawl que pour le positionnement.

Pas de black hat pour une société sérieuses, plus pour des sites liés à de l’ affiliation et la publicité. Sinon pour les outils peuvent aussi être utilisés pour faciliter le travail des référenceurs white hat comme le principal Scrapebox

Les 4 pages du BARCAMP SEO CAMP sont :

Bar Camp SEOCAMP pour se perfectionner en référencement

suivi des 3 sessions que j’ai suivies :

Les outils SEO

Le linkbaiting white hat et black hat

Gagner de l’argent avec un site Web : La mon?tisation

Une pensée sur “BAR CAMP SEOcamp : 2e session le linkbaiting”

Laisser un commentaire