L’hipster de Montorgueil a évolué pour être un Yuccie globe trotter

Tu penses donc tu es.

et moi et moi et moi.

 .

.

.

La vie

Franck est devenu hispter pour ensuite renaitre Yuccie, je l’ai vu mon propre moi me l’a confirmé.

Les jours passent et les idées deviennent des réalités.

L’envie est la, se développe, l’envie c’est mon moteur, moteur bio.

Cette envie qui t’empêche de dormir la nuit car trop excité par des idées et  la jeune fille couleur café qui te regarde.

Cette envie qui te donne la pêche toute la journée.

Cette envie de vivre, d’exister, d’ être sans barrière, sans limite, sans trop de contrainte.

 .

.

.

La liberté

Article 22, chacun fait ce qu’il veut, dixit JP, qui l’a entendu dixit Gérard. Cet article 22 est la réponse au Old7.

Cet article 22 pour dire : Ne m’oblige pas, vends moi ton idée et j’ai mon libre arbitre de faire ce que j’ai envie, je suis libre.

Pourquoi se fixer des contraintes.

Ces contraintes sont de vivre en société.

La solution serait l’interdépendance.

Etre indépendant en prenant plaisir à vivre en groupe en société.

En quête de sens, un film à comprendre

 .

.

.

 .

.

.

La famille

Car une communauté permet de s’entraider.

La famille est la 1ere des communautés, ce lien du sang, cette responsabilité qu’a la mère qui donne la vie à son enfant.

Cet enfant sait que sa mère va l’aider.

Ensuite on grandit et on a besoin d’autres conseils pour se former, évoluer, apprendre et se faire son propre jugement.

 .

.

.

Oh mon D. et toi l’apôtre

Se libérer du choix de ses parents, sommes-nous obligés d’avoir le même choix religieux que ces parents ?

As-tu la même religion que tes parents ?

Oui comme la plupart de la mass populi, normal tu n’as pas osé, tu as eu peur de jouer avec ce qu’on a fait croire qui est au-dessus de toi dans les nuages. Ce D… qui a tout fait, tout écrit. Qui a déja décidé pour toi… je n’y crois pas.

 .

.

.

Les Amis sur Facebook

On choisit pas sa famille mais on choisit ses amis sur Facebook

T’as des amis, des potes, des ex copines, ils sont tous sur Facebook a mettre un like a ta photo car c’est plus simple que se voir, discuter et échanger. Nos amis deviennent plus nombreux avec Facebook mais on s’aide moins

 .

.

.

Les amours

Je suis con d’avoir quitté la fille la plus cool, casse pied, gentille, sérieuse, après 7 ans par un sms, je suis con. J’ai des excuses ça n’allait pas, ça ne collait plus du tout, 7 ans une éternité pour un hyper actif. Bien sur que je ne retiens pas ce sms, je ne m’en souviens même pas.

Avec elle je n’avait pas besoin de parler car elle m’avait compris et répondu avant que je commence à y penser.

Je me souviens de cette histoire qui a commencé à l’age de 18 ans et ensuite 7 ans à chercher à se comprendre soi même avec l’aide de son amour.

Je ne regrette pas, je n’ai pas le temps et je n’aime pas regarder le passé car tu peux t’en vouloir d’avoir pris une décision et qu’ensuite le futur te montre que tu n’avais pas raison. Je préfère agir que ne rien faire. Prendre des risques.

Je préfère agir, me tromper, recommencer, me tromper de nouveau, mais j’agis.

Une chanson me fait penser à une personne, chantée par Charles AZANAVOUR, et pourtant

Aime t’on vraiment ?

Il y a t’il un amour passionnel et un amour raisonné ?

Et si l’amour était un flash qu’on prend lorsqu’on croise le regard d’une fille et on garde en souvenir le lendemain ce flash, mais ce coup de foudre ne reviendra pas quand tu ouvres les yeux a coté de ta copine.

 .

.

.

L’horloge biologique

L’homme a envie de jouer et de jouir, la femme a envie de procréer. L’homme veut partir au petit matin et la femme veut de la tendresse.

L’homme pense à lui, la femme pense à la famille, à faire un enfant car le temps passe et cette fameuse horloge biologique qui serait le moteur du monde.

Pourquoi l’horloge biologique est le moteur du monde :

  • La femme se fait belle
  • L’homme est excité par cette beauté
  • La femme fait un enfant dans le temps imparti.
  • L’enfant va etre protégé par sa mère.
  • La femme a fait son taf
  • L’homme est moins aimable et moins aimé, il rêve d’aller ailleurs
  • L’humanité va continuer à exister

 .

.

.

Music saved my life

La playlist de ma vie est en 3 temps comme une table à 3 pieds qui ne trébuche pas grâce à ces 3 pieds.

Intro : Jacques Dutronc, le frenchy franco français en voyage en Corse, qui dit « faire rien, c’est déja faire »

Les plats de résistance : Serge Gainsbourg, le franco révolutionnaire aka Mr G PARIENTE, version le Marais,

La conclusion : Charles AZNAVOUR, qui a raison de dire qu’on ne peut changer une virgule à ces chansons aka Mr G PARIENTE, version Place Victor Hugo.

West side

 Paris

« J’ai 2 amours, Mon pays et Paris », Josephine BAKER et si notre pays est redevenu notre monde à nous tous. Sans aucune distinction car tu es né sur telle partie du globe et de ta couleur de peau.

.

.

J’aime Paris, les parisiennes, l’art de vivre, l’art de voir de belles choses, de vivre dans un quartier agréable comme le Marais ou Montorgueil et dès que tu quittes ces endroits, tu as un manque en architecture, en histoire. Et si la vraie beauté de Paris était les parisiens et ces touristes qui viennent réver pour continuer à vivre et à s’aimer.

IMG_1963 (1)

 .

.

.

Je suis heureux donc je suis

Qui osera lire ce texte et le comprendre, être d’accord ou me donner son avis, ne clique pas sur ce fameux bouton  like de Facebook, trop simple.

Tu as lu le texte et tu te dis ok moi aussi je vais parler, faire bouger les choses, évoluer, comprendre la société pour vivre tous ensemble en harmonie et dans la paix.

Merci à mes grands parents, dont ma grand mère Micheline, pour son anniversaire je vais traverser la moitié du globe et revenir dans l’hémisphère nord.

Ma mère, qui a donnée, donne tout le temps et donnera sa vie pour ces enfants, elle est juste INCROYABLE.

Mon père ce héros

Mes bros et sistas, je vous aime trop.

Ma famille, oncle, tante et belle famille

Mes amis

Mes belles darlings

Franck PARIENTI

"Il semble que la perfection soit atteinte non quand il n'y a plus rien à ajouter, mais quand il n'y a plus rien à retrancher"

Antoine de Saint-Exupéry, le Petit Prince

Laisser un commentaire